top of page

Ne retenez pas trop longtemps ce que raconte votre patron!

Dernière mise à jour : 8 mai


La mémoire du poisson rouge* est indispensable et salvatrice à l'Entreprise!


Mieux vaut rapidement oublier ce que narre votre hiérarchie car la validité du discours est d'un semestre. D'où les fameuses réorganisations annuelles en interne.


Normal, le marché évolue, la concurrence surgit, l'offre vieillit, il est donc indispensable d'ajuster les objectifs de l'entreprise en permanence.


L'un de mes patrons me confiait naguère "l'on me demande d'avoir une vision à 5 ans pour l'entreprise, mais j'en suis incapable, tout change si vite".

D'où des discours sur des objectifs communs qui ne tenaient pas le semestre, au grand dame des salariés avides de certitudes.


Cette capacité à l'oubli est d'autant plus nécessaire que pas mal de responsables ont intérêt à passer aux oubliettes les erreurs commises, les décisions malheureuses qui peuvent ternir leur image. Il faut savoir tourner la page car rien de sert de ressasser le passé.


L'intérêt du business prime sur l'honnêteté intellectuelle et la morale. Il faut s'en accommoder au risque de nourrir bien des frustrations.



*Bruno Pattino a popularisé la notion de "mémoire du poisson rouge" (contestée depuis) dans son ouvrage "La civilisation du poisson rouge"* Editions Grasset 2019




2 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comentarios


bottom of page