top of page

Avant j'avais le droit de me taire et d'avoir peur...


avant... quand j'étais salarié


Cette phrase mise dans la bouche de Pierre Richard* résume tout ce que peuvent me dire beaucoup de cadres qui ont quitté leur position.

Ils ont mal vécu leur situation de soumission au pouvoir de leur #patron.

Que leur sort puisse se jouer sur une phrase un mot, n'est pas qu'une impression.

Quand on a une opinion divergente, se taire est ce qu'il faut faire

Nous sommes dans la servitude volontaire.

Qui pour une opposition peut risquer son poste sa carrière?


Les échéances des charges à régler nous rendent muets

En silence, de son emploi on accepte la médiocrité.

Jusqu'au jour ou l'accord est rompu par l'une des parties

Certains en ont été ravis, pour eux a commencé une nouvelle vie.


Toute ressemblance avec votre situation n'est pas fortuite.



"Le Jouet" Francis Weber 1976

"Discours de la servitude volontaire" Etienne de la Boétie-1576

1 vue0 commentaire

Kommentare


bottom of page