top of page

Mais qu’est-ce qu’on va faire de toi ?

Dernière mise à jour : 5 août 2022


La question vient d’être reprise par Nicolas Hazard en titre de son ouvrage* sur les métiers d’avenir.

Cette réflexion a été faite par mon père à ma mère un soir qu’il me croyait endormi. J’ai accusé le coup trahi par celui qui était supposé avoir une totale confiance en moi et qui exprimait ses doutes sur la capacité de son rejeton de 12 ans à se bâtir un avenir.

Ce coup de poing je l’ai reçu deux autres fois par un professeur et un de mes patrons qui essayait de me briser (vainement).


La formule est assassine.

Telle une fine lame elle vous transperce le cœur et peux tuer votre confiance en vous. Il faut avoir le cuir bien épais pour résister à une telle attaque.

Nombre d’entre nous souffrons, pour des raisons diverses, d’un déficit de confiance en nous-mêmes.

Malheureusement ce doute qui ronge les âmes est une arme entre les mains de ceux, qui, au sein de l’entreprise ou de votre famille, veulent prendre un ascendant sur vous. Il est donc vital de s’en prémunir d’une manière ou d’une autre.

Face à ce genre d’attaque certains vivront avec cette brulure qui les fragilisera un peu plus. D’autres s’en serviront pour forger au feu de leur colère les certitudes d’airain nécessaires pour la traversée de la vie.


Et si, finalement, j’étais pleinement responsable de ce commentaire.

N ai-je pas récolté ce que mon comportement et mes propos avaient semé ? A bien y réfléchir j’avais mérité ces réflexions. Les autres se construisent une image de vous à partir des matériaux que vous leur donnez. Je le confesse je n’avais pas fourni les informations claires sur mes motivations, sur mon degré d’implication dans les projets proposés. Ce sont mes propres doutes qui suscitaient les doutes de mes interlocuteurs.

Mes convictions, ma communication, rien n’était maitrisé, car je n’étais pas clair avec moi-même …à commencer par mon rapport avec le monde de l’entreprise.


A la sortie de vos études, nécessité faisant loi vous prenez le travail qui se présente à vous sans aller au-delà de l’horizon des premiers salaires. Pour peu que vous vous mettiez en ménage avec l’arrivée du premier enfant vous n’avez plus le temps de vous poser les bonnes questions quant à ce que vous désirez vraiment pour votre avenir professionnel.


Que vais-je faire de moi ? Que puis-je proposer en échange d’un salaire ? Quelle est ma plus-value ? Et pour commencer suis-je vraiment fait pour travailler en entreprise ? En un mot : où est ma place ?

Il ne faut donc point trop tarder à faire le point sur vos perspectives professionnelles au risque de vous retrouver piégé par les charges dues à la fin du mois.


*« Qu’est-ce-qu’on va faire de toi » Nicolas Hazard-Flammarion 2022

4 vues0 commentaire

Comments


bottom of page