top of page

Il faut savoir baisser les bras quand il le faut

Dernière mise à jour : 8 mai

Reconnaitre sa défaite ou son erreur est le début de la sagesse

Avez-vous entendu parler du sac poubelle en forme de coquille d'escargot ?

Il y a bien longtemps un reportage TV narrait l'histoire d'un jeune homme totalement convaincu que son invention allait être adoptée par les Français. Un sac poubelle inspiré des gastéropodes.

Tout son argent, son couple, tout y est passé. Je ne sais ce que ce jeune homme est devenu, mais je n'ai jamais vu son produit sur le marché.

Il faut savoir reconnaitre que l'on a perdu, que l'on est dans l'impasse.

Une mauvaise analyse des données, un aveuglement optimiste et la route prise n'est pas la bonne.

Le réel est têtu, il se rappelle à vous par les factures à régler.

Il ne sert à rien de fuir la réalité, elle vous rattrape toujours vous fait payer durement vos aveuglements.

Les exhortations à la persévérance dans vos entreprenariats doivent être prises avec circonspection. Vous ne connaissez jamais l'arrière boutique de ceux qui les formulent et chaque expérience est unique.

Aucune honte à reconnaitre que l'on s'est trompé, bien au contraire.



4 vues0 commentaire

Comentarios


bottom of page