top of page

Vos amis collègues ne vous veulent pas que du bien

L'imagination de ceux qui veulent prendre votre poste est sans limite.


L'air de rien certains vont jouer une petite musique déstabilisatrice en susurrant à l'oreille de votre hiérarchique en parlant de vous :


"il a l'ai bien fatigué en ce moment, il devrait prendre des vacances"


"j'ai l'impression qu'il n'y croit plus en ce projet"


"son moteur ce n'est pas l'argent, il faudrait lui trouver un poste en ligne avec son profil"


"je ne suis pas sûr qu'il comprennent les nouveaux enjeux de la société"


"son équipe se plaint de plus en plus de son management"


"il est trop vieux pour comprendre les nouvelles générations"


"il a fait son temps il faut donner un nouveau souffle au projet/équipe"...


Ce sont les propos qui vont circuler en Codir lorsque votre nom viendra dans la conversation.

En un mot votre image en interne est attaquée, dégradée. Prérequis à des prises de décision vous concernant généralement synonymes de fin de partie.


"Mon Dieu, gardez-moi de mes amis. Quant à mes amis je m'en charge" Voltaire


PS : lecture recommandée "Power, les 48 lois du pouvoir"-Robert Green - Leduc Editions



0 vue0 commentaire
bottom of page