top of page

Débrouillez vous avec ce que vous avez!

L'injonction ne date pas d'aujourd'hui.

Depuis les années 2000 c'est la fin de l'abondance au sein des entreprises. Elle correspond à la montée en puissance des fonds d'investissements.


Les nazis semblent avoir popularisé le principe au point d'avoir essaimer au cœur même de nos Business Schools selon @JohannChapoutot* .

Une armée est une entreprise comme une autre avec des congés maladies, des ruptures d'approvisionnement, des problèmes de production, sans parler de la motivation des "salariés" et la compétence des cadres. En temps de guerre elle doit faire avec les moyens du bord.


Faire beaucoup avec peu, sous les contraintes de la guerre, puis au nom de la profitabilité attendue par les actionnaires, dans un environnement de "guerre économique".


Sur des marchés matures où la base installée peut générer plus de 80% de leurs revenus, les entreprises sont dans le "cost cutting" permanent.


"less is more"**, que j'entends à l'envie au sein des entreprises, en est la version détournée par les financiers des grands groupes.


@SephGodin*** en parle également sur son site, dans un de ses billets "constraints are a gift" : "they give us the chance to focus on work we can actually do".


Moins de moyens, moins de personnels pour toujours plus de profitabilité.

L'un dans l'autre va falloir vous y faire et vous débrouiller avec les moyens dont vous disposez pour réaliser vos objectifs, et arrêter de vous plaindre.


*"Libres d'obéir-Le management des nazis à aujourd'hui"-Gallimard-2020

**“Andrea Del Sarto” Robert Browning 1855

*** Seth Godin blog-7 september 2002


0 vue0 commentaire

Comments


bottom of page