top of page

Commercial, signer ton deal ne suffit pas, il faut aussi le protéger!

Dernière mise à jour : 8 mai


Commercial, signer ton deal ne suffit pas, il faut aussi le protéger!


Il existe dans la nature la pratique du vol de la proie attrapée par un congénère.

Vous l'avez certainement vu dans un de ces fabuleux reportages animaliers diffusés sur Arte.

La pratique est la même dans certains services commerciaux.


Une fois votre deal signé vous voyez arriver un collègue, qui va revendiquer le contrat au nom d un secteur géographique, d une participation majoritaire au sein d une filiale qui la rattache à son secteur, d'une action passée qui légitime sa revendication. Bref, votre butin est contesté.


L'existence de règles ne vous met pas à l'abri de décision arbitraire en votre défaveur.

Il va falloir monter au créneau auprès de votre chef pour que le C.A réalisé tombe bien dans votre escarcelle et génère le variable attendu.


Dans certaines entreprises la seule règle qui prévaut est que celui qui rapporte le contrat signé en est le propriétaire. C'est la loi de la jungle.


Il faut donc sécuriser le deal dès le début du processus de vente, car au final, seul son enregistrement dans le système informatique à votre nom vous garantira son affectation. 😊

4 vues0 commentaire

Comments


bottom of page